Sports

Pas de nouvelles zones de tranquillité à grande échelle !

Petition is directed to
Inspection de la chasse du canton de Berne, direction de l’OAN, M. le Conseiller d’Etat Ammannons Bern, Amtsleitung LANAT, Regierungsrat Ammann
1.648 Supporters 860 in Canton of Bern
Collection finished
  1. Launched July 2021
  2. Collection finished
  3. Prepare submission
  4. Dialog with recipient
  5. Decision

Ce que prévoit le projet de consultation de l'Inspection bernoise de la chasse :

De nouvelles zones de tranquillité dans les communes d'Erlenbach, de Därstetten, d'Oberwil et de Boltigen entre la Simme et jusqu'à la chaîne du Gantrisch, sur les montagnes limitrophes au canton de Fribourg ainsi que sur les versants montagneux de Reutigen et de Stocken-Höfen, devraient faire l'objet de la délimitation de trois zones de tranquillité à grande échelle (Längenberg, Schibe et Bäder). Des obligations de suivre les itinéraires en hiver et des interdictions de sortir des chemins en été jusqu'à fin juillet ainsi que des interdictions de camper et de bivouaquer restreindraient la pratique des sports de montagne. 

Les courses d'hiver connues impactées sont p. ex. celles de Schibespitz-Talberg, Ochse-Bürgle-Mittlischt Morgete, Widersgrind-Schattig Riprächte, Schibe-Märe- Schafarnisch. Widdergalm-Kaiseregg- ainsi que les courses autour du Jaunpass. 

Carte numérique avec tous les changements prévus : https://s.geo.admin.ch/91174a79ba

Lien vers les documents de consultation du canton :  www.be.ch/weu-mitwirkungen  Régions : 02 Bäder, 27 Längenberg, 31 Schibe

Nous exigeons que le canton de Berne renonce à la création de ces zones de tranquillité à grande échelle ! Cela permettrait de supprimer l'obligation de suivre les itinéraires en hiver, les interdictions de sortir des chemins en été et l'interdiction de camper et bivouaquer.

Reason

Les mesures prévues sont disproportionnées. Rien ne prouve que les courses aient affecté les effectifs de la faune menacée d'extinction. Entre les zones parcourues par les courses, il reste suffisamment d’espace réservé exclusivement à la faune sauvage. Au cas où des espèces prioritaires s'avéraient manifestement menacées, ce sont de petites zones de protection qui devraient être spécifiquement prévues. Les vastes zones proposées ne sont ni justifiées, ni compréhensibles. On ne sait en particulier pas non plus exactement quel est le conflit dans ces régions qui justifierait des mesures aussi rigoureuses.

Des courses hivernales importantes, qui sont accessibles principalement par le versant nord, seraient considérablement restreintes. Les adeptes de courses de montagne se retrouveraient vite coupable d'infractions, car elles ne peuvent souvent pas être parcourues exactement sur le tracé des itinéraires autorisés. Des ajustements sont souvent nécessaires pour des raisons de sécurité ou d'enneigement. Les courses dans ces zones requièrent des conditions d'avalanche favorables et une quantité suffisante de neige. Les courses concernées sont des itinéraires traditionnels, régulièrement empruntés par les adeptes de sports de montagne.

En été, l'obligation de suivre les chemins n'est pas nécessaire en montagne : les gens restent généralement sur les sentiers ou les itinéraires.

Veuillez transmettre cette pétition au plus grand nombre possible d'adeptes de sports de montagne d'hiver et d'été pour qu'ils la signent. Plus le soutien sera important, plus son impact sera grand !

Attention : D'autres zones à grande échelle sont également prévues au Hogant, au Niesen, au Lohner et autour du Kiental (Wetterlatte, Gerihorn) ! Les personnes directement concernées devraient également s'y opposer !

Thank you for your support, René Michel from Schwarzenburg
Question to the initiator

This petition has been translated into the following languages

Not yet a PRO argument.

No CONTRA argument yet.

Help us to strengthen citizen participation. We want to support your petition to get the attention it deserves while remaining an independent platform.

Donate now