D'après un communiqué de presse du 3 janvier 2018, il a été présenté au tribunal d'instance de Cochem une requête visant à faire retirer le crucifix d'un mur de la salle d'audience 200. Il nous tient à coeur que cette croix - ainsi que toutes les autres - restent présentes dans le tribunal d'instance de Cochem. Nous demandons à la directrice Doris Linden et à la juge Sonja Michels de prendre parti pour les croix.

Begründung

Nous sommes d'avis que notre culture et notre société ainsi que notre sens du droit sont fortement imprégnés de notre héritage chrétien, cette longe Tradition ne devrait pas être niée. Nous trouvons que les croix font partie de notre pays.

Vielen Dank für Ihre Unterstützung, Stephan Tomaschek aus Freiburg i. Br.
Frage an den Initiator

Diese Petition wurde bereits in folgende Sprachen übersetzt

Neue Sprachversion
Pro

Noch kein PRO Argument.

Contra

Noch kein CONTRA Argument.