Security

Une Conférence Européenne sur la Sécurité contre: guerre en Ukraine et danger de guerre nucléaire!

Petition is directed to
OSCE; NATO; EU; UN
18 Supporters 18 in European Union
0% from 1,000,000 for quorum
  1. Launched 16/10/2022
  2. Time remaining 13 days
  3. Submission
  4. Dialog with recipient
  5. Decision

I agree to the storage and processing of my personal data. The petitioner can see name and place and forward this information to the recipient. I can withdraw my consent at any time.

Il semble n'y avoir qu'un seul moyen viable de sortir de la logique d'escalade fatale de la guerre en Ukraine et donc du danger de guerre nucléaire

Premièrement: rendre résolument et pratiquement clair à la Russie de Poutine que l'Ukraine et «l'Occident» ne permettront pas une victoire militaire, une annexion violente de parties de l'Ukraine, ainsi qu'un avertissement sans équivoque que l'utilisation d'armes nucléaires tactiques en Ukraine ou ailleurs avec les conséquences pour toute l'Europe et le monde (retombées) doit être considérée comme une attaque contre l'UE et l'OTAN également, et ne peut avoir d'autre conséquence que l'élimination de la capacité de la Russie à continuer à mener une telle guerre, et ceci avec tout avec tous les moyens nécessaires. 

Deuxièmement : en même temps (!) une offre de négocier avec la Russie que Poutine ne peut refuser, et qui lui ouvre, à lui et à ses sympathisants, une sortie de la guerre qui sauve la face

Plus précisement: 

Premièrement : la livraison coordonnée par l'Europe d'armes qui permettront à l'Ukraine d'agir efficacement (!) contre la puissance occupante russe, en particulier la livraison des véhicules blindés de transport de troupes et des chars de combat principaux disponibles, en particulier les Leopard I et II ainsi que le Marder, avec un nombre suffisant de systèmes antiaériens (Iris-T SLM, Patriot, etc.) pour protéger les grandes villes, et des systèmes d'artillerie pour détruire les infrastructures ennemies en profondeur (HIMARS, MARS, Panzerhaubitze 2000, etc.), ainsi que l'approvisionnement d'armement de combat rapproché nécessaire et la logistique et l'approvisionnement nécessaires en munitions, énergie, hébergement, vêtements et nourriture. 

Deuxièmement : Convoquer dans les plus brefs délais une grande « Conférence européenne sur la sécurité » à Berlin , initiée et organisée par l'OSCE, l'OTAN et l'UE, si possible sous l'égide de l'ONU, avec une invitation et des offres concrètes pour négocier avec la Russie. La Conférence de Munich sur la sécurité (CSM) pourrait servir de forum de travail préparatoire, suivie rapidement d'une conférence officielle de l'OSCE. 

Les principaux objectifs doivent être proposés ou ciblés: 

1.   Création d'une zone de sécurité européenne neutre sans armes offensives, tenant compte des intérêts de sécurité de l'OTAN et de la Fédération de Russie avec des garanties de sécurité efficaces; 

2.   Clarification du statut des zones contestées (Donbass, Crimée) par des référendums dans des conditions démocratiques contrôlées au niveau international (c'est-à-dire au moins après le retrait de la Russie, après la démilitarisation [sous la protection de l'ONU], après le retour des réfugiés, après une période suffisamment longue de libre campagne d'information et de débat, gérée et contrôlée au niveau international, à bulletin secret). 

D'autres suggestions peuvent être trouvées dans le raisonnement suivant.

Reason

C'est clair pour tout le monde : la Russie ne doit pas gagner cette guerre! L'Ukraine ne serait alors que l'apéritif d'un diner à plusieurs plats... (cf. Hitler, les Sudètes, etc.) C'est clair aussi: la Russie de Poutine ne peut pas perdre cette guerre! Car ce serait une humiliation insupportable non seulement pour Poutine, mais aussi pour de nombreux Russes!

Face à une défaite conventionnelle imminente, Poutine et sa camarilla n'ont qu'un seul moyen d'autodéfense: l'arme nucléaire! Si cette fatale psycho-logique doit être stoppée, il faut trouver une issue concrète et rapide à la guerre d'Ukraine! Quelle pourrait être une telle issue?

Actuellement, il semble n'y avoir que deux partis : l'un demande plus d'armes pour les Ukrainiens afin que l'Ukraine « gagne» (c'est-à-dire chasser les Russes de leur pays); les autres crient: «Pas d'armes en Ukraine! Négociez avec Poutine!» Et entre ces deux camps, c'est l'impression, il n'y a rien.

Et ce centre manquant sera la seule solution possible au conflit: D'une part, utiliser des moyens militaires pour signaler clairement à Poutine et sa clique qu'ils ne peuvent pas gagner la guerre! Et cela signifie fournir un soutien militaire efficace à l'Ukraine au lieu de prolonger sans enthousiasme la guerre, les morts et les atrocités. D'un autre côté, cependant, faire activement une offre de négociation avec Poutine, qu'il ne peut pas refuser d'une part et d'autre part lui permet de sauver la face! Qu'est-ce que cela pourrait être?

La justification officielle de Poutine pour la guerre - pour ne pas dire sa prétention - était que l'OTAN = États-Unis, malfaisante et agressive, se rapprochait dangereusement de la pauvre et pacifique Russie, l'encerclant presque, afin d'installer ses armes offensives à la frontière russe. (Vraisemblablement, le motif principal réel, cependant, est la restauration de la "sainte Rus", le désir de Poutine d'entrer dans l'histoire sous le nom de "Vladimir II". ) Le "récit" de l'avancée agressive de l'OTAN = USA, soutenu par les vassaux de l'UE, était et est le vent dans les voiles de Poutine. Ce vent doit être retiré des voiles de Poutine. Et cela ne peut logiquement se produire que si l'OTAN et l'UE , idéalement avec l'Ukraine, font une grande offre de paix à Poutine! Alors: programmez activement une grande «conférence européenne de paix» , invitez-y Poutine et faites comprendre dès le départ que la Russie se voit proposer un traité de sécurité dont l'objet principal est une zone de sécurité dans laquelle aucune arme offensive menaçante n'est stationnée. Il serait particulièrement avantageux que l'Ukraine propose également de ne pas rejoindre l'OTAN - ce qui n'exclut pas que l'Occident renforce militairement l'Ukraine au point où elle est capable d'autodéfense, ou que l'Ukraine reçoive une garantie de sécurité crédible.

Et que doit-il se passer avec les territoires occupés ou annexés? Il ne reste plus ici que la possibilité, que les pouvoirs démocratiques peuvent également accepter, que des référendums soient à nouveau répétés dans des conditions démocratiquement acceptables. Alternatives à offrir: indépendance; fédération en tant qu'États largement libres avec l'Ukraine ou la Russie; Incorporation en tant que districts administratifs en Ukraine ou en Russie. Poutine devrait accepter une telle répétition des référendums - sous la pression correspondante - parce qu'il devrait se montrer confiant que le résultat du premier vote serait répété, parce que la majorité de la population d'origine russe ne pourrait encore rien vouloir d'autre que de retourner en leur Russie tant bien aimée...

Une alternative ou un ajout pourrait être que l'Ukraine - dans le cadre d'une politique de tolérance multiculturelle - offre des droits spéciaux à la population russophone et aux personnes d'origine russe, par exemple : le russe comme deuxième langue officielle, la langue et la culture russes dans les cours dans les écoles, promotion de la culture russe. Cela aussi couperait le souffle à la propagande de Poutine et exposerait le mensonge du "régime néo-nazi de Kiev".

Avec un tel traité de sécurité en main, Poutine peut mettre fin à la guerre, rentrer chez lui triomphant et dire: «Vous voyez! Nous avons gagné! L'Occident a cédé, a retiré ses armes et a accepté que nos compatriotes russes en Ukraine soient libres de décider sur eux-mêmes et vivre leur culture! La Russie a prouvé sa puissance et étendu son influence! La Russie est à nouveau une grande puissance dans le monde.» Et pourtant, l'OTAN n'aurait fait que remplir sa fonction d'alliance de défense du maintien de la paix.

Thank you for your support, Hilmar H. WERNER from Berlin
Question to the initiator

Not yet a PRO argument.

No CONTRA argument yet.

Tools for the spreading of the petition.

You have your own website, a blog or an entire web portal? Become an advocate and multiplier for this petition. We have the banners, widgets and API (interface) to integrate on your pages.

Signing widget for your own website

API (interface)

/petition/online/une-conference-europeenne-sur-la-securite-contre-guerre-en-ukraine-et-danger-de-guerre-nucleaire/votes
Description
Number of signatures on openPetition and, if applicable, external pages.
HTTP method
GET
Return format
JSON

Help us to strengthen citizen participation. We want to support your petition to get the attention it deserves while remaining an independent platform.

Donate now